Mobilisons-nous pour offrir « Une terre, un avenir » sur la bande sahélienne !

Nous sommes en train de détruire notre terre nourricière ! C’est en substance le cri d’alarme de l'Organisation des Nations unies qui appelle le monde entier à se mobiliser pour restaurer 1 milliard d’hectares de terres dans la décennie à venir. Dans le monde, 3,2 milliards de personnes subissent les effets néfastes des actions de l’homme sur son environnement.

Cet appel a évidemment trouvé un écho auprès des populations vivant dans la bande sahélienne, du Sénégal à Djibouti.

Au Sahel, on le sait, le dérèglement climatique notamment a pour conséquences de tantôt raréfier de manière dramatique les pluies sinon de les rendre brusquement abondantes de manière déraisonnée. La terre, les animaux, les plantes, les hommes, tous subissent l’humeur orageuse de la météo. Elle favorise les conflits permanents entre communautés sur les surfaces agricoles, la pauvreté et l’insécurité.

POURQUOI L'ESPOIR EST DE MISE ?

Face à ces défis, des solutions pourtant existent. Les Sahéliens n’entendent pas céder au désespoir ni à la fatalité. La mobilisation des communautés locales ne faiblit pas. Elles se battent au quotidien contre les crises environnementales, pour sortir des ‘griffes’ d’un destin qui les condamnerait à l’exil. D’où le sens de leur détermination.

Au Burkina Faso par exemple, Seydou Ouedraogo, du village de Kumnoogo, qu’on appelle encore « le jeune », en dépit de ses 64 ans, est un modèle à suivre dans cette lutte. Le paysan dispose aujourd’hui de 9 hectares de forêt qu’il a réussi à faire pousser dans une localité où tout espoir semblait perdu, en raison d’une terre trop aride.

A l’image de Seydou, partout au Sahel, des femmes et des hommes luttent chaque jour pour offrir un avenir digne à leurs enfants. Il faut se bouger ! Nous nous devons d’être à leurs côtés dans ce combat. Il y va non seulement de leur survie mais aussi d’un avenir meilleur pour nous tous sur cette planète. C’est finalement une cause universelle en plus d’être un défi générationnel.

Dans une volonté de former un rempart solide contre la désertification et pour lutter contre la famine, SOS SAHEL s’engage depuis 45 ans aux côtés de ces communautés rurales pour les soutenir dans leurs actions. Il y a trois ans, nous avons lancé et développé avec nos partenaires locaux un programme d’envergure l’« Initiative Verte », qui a pour objectif de restaurer 350 000 hectares de terres dégradées.

Reverdir le Sahel devient un leitmotiv, une mission de paix et de prospérité. L’accès à la santé, à l’éducation, à l’eau et à la sécurité alimentaire en découle. Actuellement, près de 4,5 millions de Sahéliens bénéficient directement des projets mis en œuvre par SOS SAHEL.

L’appel des Nations unies arrive donc fort à propos. Agissons maintenant ! La réussite passe par une grande solidarité et l’adhésion de TOUS.

« Une terre, un avenir » est une campagne de mobilisation qui appelle à soutenir les solutions des Sahéliens. Des solutions qui ont montré leur efficacité. L’objectif de cette mobilisation : aider les Sahéliens à gagner du terrain sur le désert, par le travail de la terre, pour venir à bout des famines une fois pour toute.

« Financer l’adaptation au changement climatique sera plus rentable que les fréquentes aides aux victimes de catastrophes » selon le Fonds monétaire international.

Signez le manifeste et agissons ensemble, pour résister ici et là-bas au bouleversement climatique, nous entraider, apprendre les uns des autres, et construire l’oasis de demain.

C’est ensemble que nous réussirons à concrétiser le rêve d’un Sahel vert et nourricier !

5 660
PERSONNES DÉJÀ MOBILISÉES

*champs obligatoires
En laissant vos coordonnées, vous acceptez que SOS Sahel vous contacte par email pour vous donner plus d’informations sur ses actions et vous proposer de vous mobiliser à ses côtés. En savoir plus

Impact sur les populations bénéficiaires

L'Initiative Verte en chiffres :
- 6 pays du Sahel concernés
- 130 000 emplois créés
- 2000 villages bénéficiaires
- 4000 organisations locales impliquées




L'Initiative Verte a pour objectifs de :
- restaurer 350.000 ha de terres agricoles et d'irriguer 10.000 ha de terres
- permettre aux populations de développer leurs propres moyens de subsistances, adaptés au changement
- préserver et restaurer les écosystèmes terrestres
- lutter contre la pauvreté et l'insécurité
- soutenir les femmes et les jeunes, qui sont en premières lignes des attaques terroristes